• Le sort des crédits en cours après séparation
  • Trouver un bon rachat de crédit en cas de divorce

Le sort des crédits en cours après séparation

Le partage des biens communs est toujours valable que le couple ait signé un contrat de mariage, qu’il ait été pacsé ou concubins. En ce qui concerne les crédits en cours qui ont été souscrits à deux, la décision commune des deux co-emprunteurs est requise. Ils ont même le droit de demander le transfert du reste du remboursement à la charge de l’un d’entre eux. Cependant, l’organisme de prêt n’est pas obligé d’accepter. Il va encore étudier la capacité de remboursement de la personne proposée.

Dans le cas où l’emprunt a déjà été utilisé pour l’achat d’un bien matériel, il y a deux possibilités :

• Ou bien, on procède à la vente du bien, et le prix va servir au remboursement de la somme restante due, l’excédent va être partagé entre les anciens co-emprunteurs, que ceux-ci soient mari et femme, pacsés ou en union libre.
• Ou bien, les deux partenaires s’engagent pour un remboursement anticipé, puis, l’un détiendra le bien, et l’autre le rachètera à l’aide d’un crédit faute de moyen.

Trouver un bon rachat de crédit en cas de divorce

Le rachat de crédit est donc plus ou moins incontournable pour un couple en séparation. La procédure de divorce est différente selon le motif. Il peut s’agir en effet d’un consentement mutuel, de l’acceptation de la rupture officielle de l’union, de l’altération irréversible du lien conjugal ou d’une faute grave. Bien entendu, dans tous les cas sauf la séparation par consentement mutuel, les mesures commencent par la médiation. Ensuite, une étude bien réfléchie s’impose pour délimiter le rachat de crédit. Notre comparateur en ligne vous sera d’une aide précieuse.

Pour faciliter votre demande de prêt en ligne, passez par notre simulateur.
Je fais ma demande en ligne