Quels sont les points à vérifier avant de souscrire un nouveau crédit ?

Publié le 25 juin 2021
techniques pour souscrire un nouveau crédit

Avant de passer à la souscription d’un crédit, quel que soit le module, certains paramètres doivent être pris en compte pour ne pas tomber sur un imprévu. C’est pourquoi il est important de demander une fiche d’information précontractuelle envers sa banque avant de s’engager. Sans plus attendre, la suite de cet article va révéler tous les points à vérifier avant de contracter une offre de prêt bancaire.

La compatibilité avec sa situation financière

La première chose évaluée par la banque avant d’octroyer une offre de crédit est la solvabilité du souscripteur. C’est dans cette optique qu’elle évalue la situation professionnelle du candidat. Une certaine stabilité est requise en ce qui concerne les revenus perçus. Une raison pour laquelle les employés travaillant sous CDI et les fonctionnaires sont favorisés lors de la demande. Si l’on veut éviter un refus bancaire, il est conseillé d’évaluer le rapport entre ses ressources et ses charges au cours d’un mois. C’est la meilleure façon de déterminer son taux d’endettement. Ce dernier ne doit pas dépasser les 33% afin d’être éligible au contrat.

Le coût total du crédit

Bien que le coût total du crédit varie en fonction du taux d’intérêt affecté, il est également important de les prendre en compte avant de passer à la souscription. Parmi les offres du marché, on distingue :

  • Le prêt à taux fixe (durant toute la durée de remboursement),
  • Le prêt à taux révisable (à réviser selon l’évolution du marché financier)

Mais, si l’on veut vraiment avoir plus de précision sur le montant total du prêt, le mieux est de se référer au TAEG (Taux Annualisé Effectif Global). Pour y parvenir, il faut considérer le taux de base fixé par la banque, les primes d’assurances ainsi que les frais annexes tels que les émoluments de notaire et les droits d’agence.

Les assurances obligatoires

Si l’on fait affaire avec un crédit immobilier, la souscription d’une assurance peut devenir un élément déterminant pour sa solvabilité. Certaines banques en font même une exigence. C’est pourquoi on doit demander les garanties obligatoires qui peuvent affecter une offre d’emprunt avant de passer à la souscription. Bien qu’il ne soit pas impératif de se tourner vers un organisme assureur pour constituer une couverture pour son crédit, les éléments suivants peuvent l’être :

  • L’hypothèque,
  • Le cautionnement (doit par un particulier ou par une agence de caution),
  • L’appartenance à un IPPD (Inscription en Privilège de Prêteurs de Derniers)

Les échéances de remboursement

Mis à part les conditions financières, la durée de remboursement est également un critère déterminant dans l’analyse d’une offre de prêt bancaire. C’est sur cette dernière que repose la fixation du montant des mensualités et également l’échelonnement des taux. Une raison pour laquelle il faut bien choisir les échéances de remboursement qui conviennent à sa situation. Il est possible de procéder par échéances régulières par lesquelles l’emprunteur doit acquitter le montant correspondant à un mois de remboursement. Par ailleurs, on peut également procéder par différé d’amortissement. Dans cette optique, le paiement est modulable en fonction de la possibilité du souscripteur.