Crédit rapide pour intérimaire : ce qu’il y a à savoir

Publié le 31 mars 2020
crédit rapide

Avant d’accorder un crédit, les organismes de prêt vérifient toujours la capacité de remboursement de l’emprunteur. Souvent, ce sont les CDI qui l’emportent. Ainsi, à mi-chemin entre chômeur et travailleur en CDI, l’intérimaire ne plaît pas particulièrement aux organismes. Il n’est pas impossible pour autant d’obtenir un crédit quand on est dans cette situation professionnelle. Voici ce qu’il y a à savoir sur le crédit intérimaire.

Comment définir le crédit intérimaire ?

Le credit interimaire est une offre de crédit destinée à financer les besoins ou les projets d’un particulier en intérim. C’est souvent un crédit classé de social qui peut permettre plusieurs types de projets : achat de véhicule, acquisition de bien mobilier ou immobilier, réalisation de travaux dans la maison, etc. Ce type de crédits peut prendre la forme d’un micro crédit, d’un crédit conso ou d’un prêt entre particuliers.

Pourquoi opter pour un crédit intérimaire ?

Quand on fait une demande de crédit, les organismes de prêts classiques sont toujours très stricts avec le statut des emprunteurs. C’est pour cela que les particuliers en intérim se voient rarement octroyer un crédit classique auprès d’un organisme traditionnel. En fait, la situation y est de mise. Ainsi, opter pour le crédit intérimaire représente une bonne alternative pour obtenir un crédit rapidement sans condition de revenus. Le crédit intérimaire est flexible et adapté aux personnes en situation professionnelle précaire. En outre, il est relativement rapide selon la nature du prêt, le montant et aussi le prêteur. Mais en plus, l’emprunteur peut bénéficier d’un suivi particulier en fonction de l’évolution de sa situation financière.

Où trouver un crédit intérimaire ?

Il y a plusieurs formules de crédit intérimaire fournies par des acteurs associatifs comme des établissements traditionnels. En fait, les acteurs de crédit intérimaire sont assez nombreux et connus. Pour les acteurs associatifs, il y a par exemple le Fastt ou Fond d’action sociale du travail temporaire. L’association a été fondée en 1992 par les principaux partenaires sociaux de l’hexagone. Elle est aujourd’hui financée par les entreprises qui embauchent en intérim. La caisse d’allocation familiale propose également des formules de prêts destinés aux travailleurs sans CDI. Mais il existe aussi plusieurs banques et organismes en ligne qui proposent des solutions de crédit aux particuliers en interim.

Comment obtenir un crédit intérimaire ?

Si le prêt intérimaire est connu et apprécié pour sa flexibilité et que la fiche de paie n’a pas sa place dans ce type d’emprunts, il est néanmoins important de présenter des garanties sérieuses. Comme le statut intérimaire est perçu comme instable, le taux d’intérêt est souvent plus élevé. Le travailleur devra également justifier d’une activité de 18 mois sans discontinuité pour espérer obtenir un crédit. Afficher 1600 heures de travail peut aussi être acceptable selon la norme de l’agence du secteur. Un critère non obligatoire, mais favorable à l’obtention du crédit c’est d’avoir travaillé dans la même entreprise ou la même branche pendant cette période. Le fait de travailler dans un secteur dynamique et en expansion (informatique, comptabilité, etc.) représente également un bon point aux yeux des organismes de prêt. L’emprunteur devra également justifier d’une bonne santé bancaire : aucun incident bancaire au cours des 6 derniers mois.